Notre terroir

Où se trouve le Clos?

Pour découvrir le Clos de Tsampéhro, il faut tout d’abord venir en Suisse, se rendre au coeur des alpes valaisannes et grimper sur le flanc du coteau dans les hauteurs entre Sierre et Sion. 

Le Clos de Tsampéhro, sis sur les Crêtes de Vaas dans la commune de Lens, présente une surface viticole de 3 ha d’un seul tenant (coordonnées géodésiques nationales 600’900/123’900, GPS : +46° 15′ 56.78″, +7° 27′ 2.91).

 

L’altitude et la pente

essentiels à l’élaboration des grands crus du Valais

Le Clos, situé en première zone à une altitude moyenne de 660 m, s’étend sur une longueur de 320 m, une largeur de 115 m pour un périmètre de 830 m. L’ensemble du Clos présente, à flanc de coteaux, une déclivité médiane de 35 % et allant jusqu’à 55 %.

L’exposition

Les parchets jouissent d’une exposition optimale sud/sud-ouest, capturant ainsi un ensoleillement maximal.

Le micro-climat

Le Valais Central connaît un micro-climat de type méditerranéen avec jusqu’à 2500 heures d’ensoleillement par an: les Alpes bernoises et valaisannes protègent la vallée du Rhône en faisant obstacle aux masses humides qui circulent du Nord au Sud. Les montagnes font barrière aux nuages qui déversent leur pluie sur le versant opposé. Seul un vent sec et chaud peut passer: le foehn.

Les températures moyennes sont de -0,2°C en janvier et de 20°C en juillet et les précipitations sont de 550 mm par an. Ce micro-climat se caractérise par des amplitudes thermiques importantes qui permettent une maturation lente et équilibrée des raisins, particulièrement intéressante pour l’expression des arômes et la fraicheur du vin.

Les sols

D’un point de vue géologique, les sols ont fait l’objet d’une analyse complète en 2009 et en 2018, qui a établi leur adéquation avec les plus hautes exigences en matière de viticulture. Ils sont majoritairement constitués d’éboulis calcaires plus ou moins complexes composés de schistes, sols acides, d’une texture sablo-limoneuse. Ils ont la particularité de retenir peu l’eau, d’emmagasiner la chaleur de la journée pour la rendre la nuit et de donner au vin richesse, intensité et onctuosité.

La matière organique est apportée par le broyage des bois de taille de l’année et une application de compost biologique.

Cette structure draînante du sol et les conditions climatiques particulièrement sèche du Valais Central requièrent parfois l’usage d’un système d’irrigation ancestral : les bisses, alimentés par l’eau de fonte des glaciers alpins environnants. L’eau du Clos de Tsampéhro, d’une pureté cristalline, provient directement de la fonte du Glacier de la Plaine Morte à 3000 m d’altitude. Cet apport d’eau, minime et ciblé sur les années les plus chaudes, permet d’atténuer un stress hydrique souvent néfaste à la vigne en Valais (faible profondeur des sols) et d’obtenir une vendange parfaitement mûre et équilibrée.

Facebook
LinkedIn
Instagram