Nos vignes

Philosophie viticole

Nous travaillons dans le plus grand respect des sols et de l’environnement. Tous nos traitements sont effectués avec des produits issus de la culture biologique. Nous n’utilisons aucun désherbant. Pour développer un écosystème équilibré dans notre Clos, nous avons planté de nombreux arbres fruitiers. Nous recherchons également à préserver nos terres et assurer leur pérennité grâce à des plantations d’arbustes indigènes pour pallier à l’érosion pouvant être causée par la forte déclivité du Clos ou ainsi que par l’installation d’hôtels à insectes. Des engrais verts sont présents grâce à des couverts à base de trèfle rouge, luzerne ou fétuques. Nous appliquons également du compost et déposons les bois de taille une fois broyés ainsi que le marc (peaux et pépins) de nos raisins après la fermentation. Tout ceci dans le but d’ajouter de la matière organique naturelle.

Installation de notre hôtel à insecte sur le mur d’une de nos guérites

Encépagement, porte-greffe et sélection massale

Lors des réencépagements partiels du Clos en 2011, 2012 et 2013, une attention particulière a été portée à la sélection des greffons et des porte-greffes. Joël Briguet, lui-même fils de pépiniériste viticole, a obtenu des meilleurs spécialistes suisses des plants de vigne de très haute qualité. Nos portes-greffes sont essentiellement des 5BB avec une vigueur moyenne. 

Lors des surgreffages sur nos parcelles actuelles, nous décidons de favoriser la sélection massale en travaillant avec différentes greffes isolées avec la pépinière Lilian Bérillon. Ceci nous permet d’éviter de choisir des clones qui ont tous les mêmes faiblesses et réduisent la diversité de nos vignobles.

Suite au surgreffage, nous suivons attentivement les différentes sélections massales afin de comprendre comment elles s’adaptent à notre environnement.

Jeunes plants du fameux Completer.

Densité de plantation & rendement

La densité de plantation est élevée, se situant autour des 10’000 pieds/ha. Combinée à la recherche de petits rendements (400 à 600 g/m2 pour les rouges et 700 à 800 g/m2 pour les blancs), cela permet d’obtenir une vendange optimale par un effet de concurrence entre les ceps et une charge minimale sur chaque plante.

Les cépages

Le Clos de Tsampéhro présente aujourd’hui une palette de dix cépages, dont cinq blancs et cinq rouges. Leur choix et les surfaces cultivées ont été déterminés par la volonté de produire trois vins d’assemblage et une quatrième cuvée alliant audacieusement des variétés «ethniques» (indigènes/autochtones) avec des cépages nobles.

Pour découvrir le passeport de chacun des cépages utilisés dans nos cuvées, nous vous invitons à vous rendre sur les pages de chacun de nos vins.

Clos de Tsampéhro Brut > Petite Arvine, Chardonnay et Pinot Noir

Clos de Tsampéhro Blanc > Rèze & Heïda

Clos de Tsampéhro Rouge > Cornalin, Merlot, Cabernet Sauvignon & Cabernet Franc

Le Completer du Clos de Tsampéhro

La structure et gestion du vignoble

Des terrasses et des murs en pierres sèches

Tout a été mis en œuvre pour obtenir la matière première nécessaire à l’élaboration de grands vins: profitant de la restructuration du vignoble, les parcelles ont fait l’objet d’importants travaux, avec notamment la création de petites terrasses permettant d’améliorer le rendement de la photosynthèse en réduisant l’ombre portée d’une ligne à l’autre, et garantissant du même coup un frein à l’érosion. L’implantation des rangs selon les courbes de niveau a permis l’obtention de lignes dans lesquelles le foehn (vent chaud) peut idéalement jouer son rôle sans porter préjudice à l’intégrité du feuillage.

Les lignes sont entièrement pourvues d’un système de palissage sur fils pour une bonne tenue de la matière végétale. Deux systèmes de formation sont utilisés en fonction des cépages et de leur potentiel de production : la taille en cordon permanent (pour les cépages fructifères sur les yeux de la base comme le merlot) ou en guyot simple (pour les cépages peu fructifères comme le Pinot Noir).

Le travail des sols

L’essentiel du travail à la vigne est effectué manuellement et fait l’objet de soins méticuleux. Les sols sont également entretenus manuellement, par des bêchages de désherbages  réguliers grâce à des labours au treuil (aucun désherbage chimique).

Les effeuillages

Pour garantir une bonne aération du végétal au niveau des grappes, l’effeuillage est pratiqué de manière modérée afin de ne pas provoquer de brûlures sur les grappes, particulièrement sur les faces sud des rangs.

Les rendements

Avec des rendements productifs réduits au strict minimum et adaptés à chaque cépage (400 à 600 g/m2 pour les rouges et 700 à 800 g/m2 pour les blancs), l’ensemble des paramètres œnologiques indispensables à un déroulement optimal de la vinification sont réunis : parfait état sanitaire, maturité phénolique, taux de sucre et acidité équilibré.

Pour le Cornalin, les «pointes» des grappes sont sectionnées à la moitié inférieure pour une meilleure concentration du jus dans les baies.

La vendange s’effectue manuellement, en caissettes de 15kg afin de conserver une parfaite intégrité des grappes.

Facebook
LinkedIn
Instagram